Uckange

Uckange

Ancien fleuron sidérurgique de la vallée de la Fensch U4 a aujourd’hui trouvé la paix. Classé au rang des monuments historiques, le Haut-Fourneau d’Uckange, tendrement nommé U4 est un musée à ciel ouvert.

Monstre de fer et de rouille retombé dans le silence depuis 1991, dominé par une cheminée de 82 mètres de haut qui pointe dans le ciel comme une tour de Babel lorraine, U4 se visite seul ou accompagné. Ici la présence d’un guide est un vrai plus ; ses commentaires donne vie à chaque tôle, mais aussi aux ouvriers dont la vie se déroulaient tant dans les entrailles d’U4 mais qu’à l’extérieur avec leur famille.

Une fois la nuit tombée, chaque tuyau, chaque escalier se pare d’un jeu de lumières, véritable œuvre artistique, élaboré par Claude Lévêque dont le rougeoiement évoque la vie d’un haut-fourneau.

A la fin du XIXème siècle, la Lorraine se trouvait sous tutelle allemande. Les frères Stumm, tirant profit de l’expérience familiale en la matière et de leur positionnement stratégique au Luxembourg se décident de construite plusieurs hauts-fourneaux. Quatre sortiront de terre en deux vagues successives entre 1890 et 1891 et 1897 – 1898. Imaginez qu’ici, près de 11 000 membres du personnel participaient à la vie du monstre dans les années 1900.

Après la guerre, la Lorraine redeviendra française. L’usine prendra le nom de Forges et Aciéries de Lorraine jusqu’à la fermeture des portes en 1991.

Situation:

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s